PROCHAINES MANIFESTATIONS
    du 15 au 28 mai

Michel FOLLIOT

Je vis ma peinture dans une espèce de force tellurique infernale laquelle saute au visage et au coeur du visiteur qui déambule dans mes expositions. Que cela soit mes rouges et noirs, mes personnages de liberté qui rappellent, sur fond blanc, les silhouettes éthérées, voluptueuses, envoutantes, tout est mouvement, un toréador, un musicien, une danseuse en transe…
Peinture à l’huile - Michel FOLLIOT

    du 29 mai au 4 juin

Suzanne HEITMANN

A travers mes peintures je raconte des histoires. Des univers d’images se créent et évoquent des lieux féériques d’ailleurs, étrangement détachées de la réalité. Souvent les figures représentées ne sont pas concrètement perceptibles. Elles sont seules sans être abandonnées, dans un paysage imaginaire ou dans un environnement de vastes espaces de couleur, ouvrant la voie vers des perspectives inattendues. Beaucoup de choses restent ambigües et ouvertes, permettant au contemplateur sa propre interprétation.

    du 5 au 11 juin

Béatrice BOSSARD

Ma démarche s’inscrit résolument dans la recherche d’une peinture tendant à l’expression de plus en plus libérée du trait et de sa gestuelle. Même si le monde de la mer est présent dans cette exposition, quelque soit le thème, c’est plus la façon de le traiter qui m’importe, en s’en détachant sans pour autant être dans l’abstraction.

    du 12 au 18 juin

Catherine VIGIER

Je suis autodidacte et dite «artiste singulière». Je défais la vie pour mieux la refaire, comme si je déroulais un fil du temps. Je raconte avec mon souffle intérieur des histoires d’humanité reliées à la mienne, comme un enchaînement de qi gong. Ce souffle me permet de travailler comme le calligraphe, en un seul geste.J’assemble toutes sortes de matières, comme des offrandes ou des reliques, je les inclus dans mes compositions.

    du 12 au 18 juin

Patricia POULAIN

Artiste autodidacte, Patricia POULAIN s’est formée dans les années 2000, par une approche personnelle de la matière; en l’occurrence l’argile, qui lui ouvre de larges horizons pour créer des oeuvres singulières, qu’elle associe parfois à quelques bois flottés glanés sur les plages normandes. Outre la faïence (blanche ou de couleur) qu’elle utilise pour créer des personnages souvent naïfs, elle travaille également une terre chamottée pour réaliser autant d’oeuvres en Raku qui retiennent le regard à chacune de ses expositions.

    du 19 juin au 2 juillet

Gérard PATUREL

Tant que le feu et la musique des craquelures de l’émail se répondent au sortir du four, je continue à malaxer, à triturer, à monter la terre, les terres... Matières vivantes, fébriles prétextes à la rencontre douce paisible, prétextes à rester debout chaque lendemain.

    du 19 juin au 2 juillet

Virginie JACQUETTE

Après avoir sculpté le bois, principalement le buis, elle travaille depuis quelques années l’acier. Les sculptures sont faites de couches successives de tôles, de matière d’apport et de clous fondus. Elle travaille le corps et ses expressions. Elle essaie d’insuffler une dynamique et une énergie à son travail.

    du 19 juin au 2 juillet

Patrick HENRY

Parmi les nombreux choix d’angles de prise de vue photographique, il en est un, assez atypique, qui permet d’offrir un point de vue totalement nouveau en positionnant le matériel photographique au dessus du sujet photographié, dans une verticale parfaite, à une hauteur variant de quelques mètres à une centaine de mètres. Ce point de vue particulier offre des images quelquefois déroutantes ou le sujet disparaît au profit de son ombre, des images parfois amusantes, des images identifiables ou plus mystérieuses qui plongent le spectateur, repères brouillés, devant une peinture abstraite alors qu’il s’agit bien là d’une photographie, d’une pure réalité photographiée. Chacun, devant ces clichés, peut laisser libre cours à son imaginaire, ses émotions, partager et échanger avec d’autres pensées vagabondes.

    du 3 au 9 juillet

Atelier du Vent

Jean-Louis LEBRUN - Julien LEBRUN
Daniel LEGRAND - Adelaïde MARTINEZ

Quatre artistes, quatre techniques : peinture acrylique, peinture à l’huile, gravures, photographies. Regroupés sous l’appellation «ATELIER DU VENT», Daniel Legrand, Jean-Louis Lebrun, Julien Lebrun et Adélaïde Martinez se retrouvent autour du thème de LA VAGUE et déclinent chacun à sa manière leur vision de la mer au travers de quatre techniques variées : peinture à l’huile et gravure pour Daniel Legrand, peinture acrylique, lavis et collages pour Jean-Louis Lebrun, photographie pour Julien Lebrun, peinture acrylique pour Adélaïde Martinez. C’est aussi l’occasion de confronter l’approche d’un même thème par quatre personnalités, mettant en évidence ce qui les différencie et ce qui les rapproche.

    du 10 au 16 juillet

Pym PUYBERTIER

Classé comme «figuratif expressionniste», ma peinture s’appuie sur la séparation des tons ; consistant à transformer une image de caractéristiques normales (présentant une gamme échelonnée de demi teintes) ; en une autre où ne subsiste que quelques aplats de valeurs différentes. La saturation des couleurs, avec des pourtours cernés et une épuration des formes font également partie de ma démarche.

   création du site © artetartistes.com