21695 visiteurs, depuis le 01/04/2019

Expositions

Du 23 juin au 05 juillet 2020

Laurent ZUNINO

C’est toujours le même univers ambigu et rêveur que Laurent Zunino nous propose, mais cette ambiguïté chez lui n’a rien de morbide, elle réside entre une abstraction dure et une figuration tendre : abstraction où se noient à peine perceptibles, un visage de femme, une silhouette nocturne ou trois fleurs ouvertes.

Du 23 juin au 05 juillet 2020

Laurent Zunino

C’est toujours le même univers ambigu et rêveur que Laurent Zunino nous propose, mais cette ambiguïté chez lui n’a rien de morbide, elle réside entre une abstraction dure et une figuration tendre : abstraction où se noient à peine perceptibles, un visage de femme, une silhouette nocturne ou trois fleurs ouvertes.

Du 23 juin au 05 juillet 2020

Valérie TENEZE

C’est à l’instant où il est regardé qu’un tableau commence à vivre. Alors, parfois la magie d’une émotion peut naître du mouvement de notre œil, d’une couleur à une couleur, d’une aspérité de la matière à un personnage, d’un oiseau porteur d’espoir à une fillette nostalgique… comme un écho du voyage
de la vie…

Du 23 juin au 05 juillet 2020

Valérie Tenèze

C’est à l’instant où il est regardé qu’un tableau commence à vivre. Alors, parfois la magie d’une émotion peut naître du mouvement de notre œil, d’une couleur à une couleur, d’une aspérité de la matière à un personnage, d’un oiseau porteur d’espoir à une fillette nostalgique… comme un écho du voyage
de la vie…

Du 06 juillet au 12 juillet 2020

Michel FOLLIOT

L’esprit du geste exprime une grande spiritualité animée d’un souffle dans la figuration de manière abstraite. Les couleurs sont omniprésentes autour de nous, elles nous insufflent des états d’esprits, des sentiments où le rouge est sûrement la couleur la plus fascinante et ambigüe qui soit. Elle joue sur les paradoxes, anime des sentiments passionnels en complète contradiction où l’amour et la colère remuent les sentiments sans aucun doute. Elle s’impose
comme une couleur chaleureuse, énergique, pénétrante et d’une certaine manière pénétrante et enveloppante

Du 06 juillet au 12 juillet 2020

Michel Folliot

L’esprit du geste exprime une grande spiritualité animée d’un souffle dans la figuration de manière abstraite. Les couleurs sont omniprésentes autour de nous, elles nous insufflent des états d’esprits, des sentiments où le rouge est sûrement la couleur la plus fascinante et ambigüe qui soit. Elle joue sur les paradoxes, anime des sentiments passionnels en complète contradiction où l’amour et la colère remuent les sentiments sans aucun doute. Elle s’impose
comme une couleur chaleureuse, énergique, pénétrante et d’une certaine manière pénétrante et enveloppante

Du 06 juillet au 12 juillet 2020

Vincent TOURNEBIZE

J’aime pratiquer la sculpture céramique « sensible ». Mes œuvres naissent de la fécondation de la terre (matière vivante), par l’énergie du mouvement et de la vie des excellents modèles avec lesquels j’ai la chance de réaliser l’immense majorité de mes ébauches. Elles sont essentiellement engendrées plutôt que juste façonnées, de sorte qu’elles restent « animées », en ces sens qu’elles sont en mouvement mais aussi qu’elles ont une âme.

Du 06 juillet au 12 juillet 2020

Vincent Tournebize

J’aime pratiquer la sculpture céramique « sensible ». Mes œuvres naissent de la fécondation de la terre (matière vivante), par l’énergie du mouvement et de la vie des excellents modèles avec lesquels j’ai la chance de réaliser l’immense majorité de mes ébauches. Elles sont essentiellement engendrées plutôt que juste façonnées, de sorte qu’elles restent « animées », en ces sens qu’elles sont en mouvement mais aussi qu’elles ont une âme.

Du 13 juillet au 26 juillet 2020

Dominique SAGNARD
Marc DA COSTA

Lui, dompteur au geste farouche. Elle, une poétesse des formes. Ils se trouvent et se retrouvent autour de la matière… le métal. Ils le font vivre de lumières et de toutes les histoires qui ont fait l’humanité.

Du 13 juillet au 26 juillet 2020

Dominique Sagnard
Marc Da Costa

Lui, dompteur au geste farouche. Elle, une poétesse des formes. Ils se trouvent et se retrouvent autour de la matière… le métal. Ils le font vivre de lumières et de toutes les histoires qui ont fait l’humanité.

Du 27 juillet au 09 août 2020

Sylvie EUDES

Artiste peintre passée par l’atelier de Michel Clos et par l’école de l’imagerie des Gobelins. J’utilise la technique de la laque sur toile qui impose de peindre à plat et exige de longues semaines de séchage. Mes œuvres de la collection Évasion ciblent une scène de vie donnant l’impression d’une fenêtre fictive. Celles de la collection Imagination représentent un mélange d’activités, de moments poussant à la contemplation.

Du 27 juillet au 09 août 2020

Sylvie Eudes

Artiste peintre passée par l’atelier de Michel Clos et par l’école de l’imagerie des Gobelins. J’utilise la technique de la laque sur toile qui impose de peindre à plat et exige de longues semaines de séchage. Mes œuvres de la collection Évasion ciblent une scène de vie donnant l’impression d’une fenêtre fictive. Celles de la collection Imagination représentent un mélange d’activités, de moments poussant à la contemplation.

Du 27 juillet au 09 août 2020

Colette LEROGERON

Ayant exercé dans la mode, j’éprouve le besoin de conserver une activité manuelle créatrice. Débutant par le modelage de l’argile, je privilégie ensuite la sculpture sur pierre. Mes matériaux de prédilection sont la pierre de Caen, la stéatite, la serpentine, la pierre de Dordogne. Cette passion me permet d’exprimer douceur, sensibilité et mon admiration pour la nature.

Du 27 juillet au 09 août 2020

Colette Lerogeron

Ayant exercé dans la mode, j’éprouve le besoin de conserver une activité manuelle créatrice. Débutant par le modelage de l’argile, je privilégie ensuite la sculpture sur pierre. Mes matériaux de prédilection sont la pierre de Caen, la stéatite, la serpentine, la pierre de Dordogne. Cette passion me permet d’exprimer douceur, sensibilité et mon admiration pour la nature.

Du 27 juillet au 09 août 2020

LES PIXELISTES

A.P.S. a pour objet la découverte de l’image numérique, de la prise de vue au traitement, du montage à l’exposition. L’association soumet ses réalisations au regard et à la réflexion de chacun. L’absence volontaire d’un thème unique permet aux visiteurs de trouver des sujets qui éveilleront leur intérêt. Puisse les âmes du sujet, du photographe et du spectateur se rencontrer pou un moment de plaisir et d’émotion.

Du 27 juillet au 09 août 2020

Les Pixelistes

A.P.S. a pour objet la découverte de l’image numérique, de la prise de vue au traitement, du montage à l’exposition. L’association soumet ses réalisations au regard et à la réflexion de chacun. L’absence volontaire d’un thème unique permet aux visiteurs de trouver des sujets qui éveilleront leur intérêt. Puisse les âmes du sujet, du photographe et du spectateur se rencontrer pou un moment de plaisir et d’émotion.

Du 10 août au 16 août 2020

Anne CLABAUX

La vie et le mouvement sont les fils conducteurs de mon travail.

Reconnue pour mon travail équestre dans toutes les disciplines, vous trouverez mes marines et scènes de vie colorées. Elles rappellent le jeu permanent entre contrastes, formes et couleurs, afin de révéler sensations et impressions du mouvement et non décrire une simple réalité.

Du 10 août au 16 août 2020

Anne Clabaux

La vie et le mouvement sont les fils conducteurs de mon travail.

Reconnue pour mon travail équestre dans toutes les disciplines, vous trouverez mes marines et scènes de vie colorées. Elles rappellent le jeu permanent entre contrastes, formes et couleurs, afin de révéler sensations et impressions du mouvement et non décrire une simple réalité.

Du 10 août au 16 août 2020

Michel DAUGUET

Né en 1953 près de la forêt de Fougères, c’est tout naturellement que je me suis dirigé vers les métiers du bois : menuisier puis ébéniste d’art pour finir sculpteur. La concomitance de ces techniques et l’empathie sensorielle des bois indigènes exotiques m’ont amené à une vision du mouvement qui relève à la corrélation étroite du voir avec le toucher.

Du 10 août au 16 août 2020

Michel Dauguet

Né en 1953 près de la forêt de Fougères, c’est tout naturellement que je me suis dirigé vers les métiers du bois : menuisier puis ébéniste d’art pour finir sculpteur. La concomitance de ces techniques et l’empathie sensorielle des bois indigènes exotiques m’ont amené à une vision du mouvement qui relève à la corrélation étroite du voir avec le toucher.

Du 17 août au 30 août 2020

Laurent JEGONDAY

Sculptures, œuvres murales, luminaires, objets…avec du zinc ?
Oui mais, martelé, plié, soudé, oxydé, patiné, huilé et parfois peint ! Mon univers est essentiellement aquatique, maritime, halieutique, océanique, marin, éclectique… et métaphorique !
Venez vous immerger sans crainte, la plongée s’effectue sous la bienveillante protection de Notre-Dame de Port-Bail…

Du 17 août au 30 août 2020

Laurent Jégonday

Sculptures, œuvres murales, luminaires, objets…avec du zinc ?
Oui mais, martelé, plié, soudé, oxydé, patiné, huilé et parfois peint ! Mon univers est essentiellement aquatique, maritime, halieutique, océanique, marin, éclectique… et métaphorique !
Venez vous immerger sans crainte, la plongée s’effectue sous la bienveillante protection de Notre-Dame de Port-Bail…

Du 17 août au 30 août 2020

Fabienne CHEMIN

J’aime à me définir comme tritureuse d’images. Ma dernière série, intitulée « J’envisage », aborde la figure humaine avec toute la multiplicité de facettes qu’elle engendre. D’expressions naïves, ces visages nous racontent des histoires sans paroles, avec de l’amour dedans, des histoires du temps présent. Une galerie de portraits ludiques mais pas que… Certains possèdent même un double sens !

Du 17 août au 30 août 2020

Fabienne Chemin

J’aime à me définir comme tritureuse d’images. Ma dernière série, intitulée « J’envisage », aborde la figure humaine avec toute la multiplicité de facettes qu’elle engendre. D’expressions naïves, ces visages nous racontent des histoires sans paroles, avec de l’amour dedans, des histoires du temps présent. Une galerie de portraits ludiques mais pas que… Certains possèdent même un double sens !

Du 31 août au 06 septembre 2020

Ianthe RUTHVEN

L’exposition présentera plusieurs séries de photographies, allant des blockhaus construites par les Allemands sur la côte atlantique de l’Europe pendant la seconde guerre mondiale, aux traces laissées par les escargots de mers dans les bassins rocheux du Cotentin. Une sorte de calligraphie naturelle ou encore des vues de la Seine et de la Tamise. Enfin, des graffitis dénonçant des politiques des États du nord de l’Europe.

Du 31 août au 06 septembre 2020

Ianthe Ruthven

L’exposition présentera plusieurs séries de photographies, allant des blockhaus construites par les Allemands sur la côte atlantique de l’Europe pendant la seconde guerre mondiale, aux traces laissées par les escargots de mers dans les bassins rocheux du Cotentin. Une sorte de calligraphie naturelle ou encore des vues de la Seine et de la Tamise. Enfin, des graffitis dénonçant des politiques des États du nord de l’Europe.

Du 07 septembre au 13 septembre 2020

Frédéric LEBLAY

Voyages en peinture. Partir pour se nourrir d'ailleurs, peindre et réinventer librement la vie en empruntant décors et visages de pays lointains. Et si la couleur et la lumière ont toujours nourri ma peinture, être ailleurs la réinvente comme si le dépaysement forçait les choses et venait bousculer mon imaginaire…

Du 07 septembre au 13 septembre 2020

Frédéric Leblay

Voyages en peinture. Partir pour se nourrir d'ailleurs, peindre et réinventer librement la vie en empruntant décors et visages de pays lointains. Et si la couleur et la lumière ont toujours nourri ma peinture, être ailleurs la réinvente comme si le dépaysement forçait les choses et venait bousculer mon imaginaire…

Du 14 septembre au 20 septembre 2020

Anna PERJAN

Passionnée par l’art abstrait et figuratif, j’exprime mes sentiments et ressentis à travers l’expressionnisme abstrait. Le monde intérieur souvent, est une source d’inspiration. Les gestes et textures créent des formes, mouvements et volumes. Parfois ce sont des silhouettes qui permettent de mettre en place la composition. A chaque fois, la composition est en train de naître grâce à la recherche constante, ce qui permet à la création d’être unique. C’est un chemin sans fin, extraordinaire avec des découvertes interminables.

Du 14 septembre au 20 septembre 2020

Anna Perjan

Passionnée par l’art abstrait et figuratif, j’exprime mes sentiments et ressentis à travers l’expressionnisme abstrait. Le monde intérieur souvent, est une source d’inspiration. Les gestes et textures créent des formes, mouvements et volumes. Parfois ce sont des silhouettes qui permettent de mettre en place la composition. A chaque fois, la composition est en train de naître grâce à la recherche constante, ce qui permet à la création d’être unique. C’est un chemin sans fin, extraordinaire avec des découvertes interminables.

Du 21 septembre au 27 septembre 2020

SALON DES INDEPENDANTS

Salon des Indépendants 2020, hommage à Éveline BORDIER
Elle entrait dans une exposition toujours avec ses beaux grands yeux, un large sourire marqué d’un rouge aux lèvres bien prononcé. Éveline avait passé à peine la porte qu’elle s’extasiait devant les œuvres accrochées à Notre-Dame. Elle en faisait le tour avec un œil averti, un regard d’expert et beaucoup de plaisirs. Nous aimions, nous gens du CAC, voir Éveline rentrer dans une exposition, sans sa présence nous nous posions des questions, elle nous manquait. ELLE nous manque aujourd’hui. Éveline n’est plus mais nous sentons toujours sa présence à Notre Dame au milieu des artistes, de leurs œuvres, au milieu de ce salon qu’elle affectionnait. Elle y accrochait ses œuvres avec fidélité. Éveline, aujourd’hui, tu es la princesse des Arts de ce Salon des Indépendants et nous te rendons hommage. Éveline tu nous manques et tu nous prives de ta belle présence.

Du 21 septembre au 27 septembre 2020

Salon des Indépendants

Salon des Indépendants 2020, hommage à Éveline BORDIER
Elle entrait dans une exposition toujours avec ses beaux grands yeux, un large sourire marqué d’un rouge aux lèvres bien prononcé. Éveline avait passé à peine la porte qu’elle s’extasiait devant les œuvres accrochées à Notre-Dame. Elle en faisait le tour avec un œil averti, un regard d’expert et beaucoup de plaisirs. Nous aimions, nous gens du CAC, voir Éveline rentrer dans une exposition, sans sa présence nous nous posions des questions, elle nous manquait. ELLE nous manque aujourd’hui. Éveline n’est plus mais nous sentons toujours sa présence à Notre Dame au milieu des artistes, de leurs œuvres, au milieu de ce salon qu’elle affectionnait. Elle y accrochait ses œuvres avec fidélité. Éveline, aujourd’hui, tu es la princesse des Arts de ce Salon des Indépendants et nous te rendons hommage. Éveline tu nous manques et tu nous prives de ta belle présence.